Extraterrestres et compagnie. Une introduction à la science-fiction, et aux questions qu’elle pose.


Le thème :

La science-fiction a ses personnages récurrents, ses situations-types, qui reviennent sous différentes formes et dans des scénarii variés. Cʼest un univers où les utopies scientifiques, sur leur versant plutôt inquiétant, se réalisent en imagination. Un peu comme pour nous amener à réfléchir avant quʼil ne soit trop tard.


La manière :

Les histoires sont racontées dans un environnement sonore, (transformations vocales, sons électroacoustiques, bruits technologiques, nappes sonores, ambiances mécaniques, etc...) commandé par le conteur. Toutefois, cʼest bien la parole du conteur qui sert de socle à ce spectacle : communication directe avec les auditeurs, partage du temps et de lʼespace avec eux, prise en compte de leurs remarques et de leurs réactions.














Les histoires :

Le père truqué (Philip K. Dick) : un petit garçon se rend compte que son vrai père a été remplacé par un extraterrestre, et que lui même va disparaître sʼil ne fait pas quelque chose. Bien sûr, personne ne le comprend, et le secours viendra de ses copains de quartier. Suspense garanti.

Colonie (Philip K. Dick) : Sur une planète très agréable, les objets se mettent à attaquer le personnel dʼune mission spatiale. Comment sʼen sortir sans trop de dégâts ? Etonnement garanti.

Cauchemars en Harmagueddon (Ray Bradbury) : un cosmonaute est la proie, à lʼintérieur de son organisme, dʼune guerre violente entre des ennemis qui ont pris possession de son corps pour en faire leur champ de bataille. Ravages garantis.


Le jeu avec le public :

Les spectateurs seront conviés à imaginer des personnages inouïs et des procédés de transformations extraordinaires, que le conteur utilisera pour improviser devant eux (éventuellement avec eux) une histoire de SF à peine croyable.