Attention, Polars. Des polars anglo-saxons : quelques palpitations, beaucoup de suspense et des énigmes que le public devra résoudre....



Tout public à partir de 10 ans, adultes et adolescents. Durée : 1 heure 30 (et plus si affinités).










Le thème :

Le polar et le roman noir constituent une littérature populaire, comme l'a été le conte. Et, comme le conte, ils renferment en eux des mythes, des personnages-types, des situations fortes, des nœuds d'intrigues et des dénouements de crises. C'est aussi une atmosphère, dans laquelle la peur (ludique) a sa place. Les interrogations qu'ils portent n'ont pas d'âge: la vie et la mort, la loi et sa transgression, le bien et le mal, et le bien fondé de ces oppositions.


Les histoires :

Le conteur dira deux nouvelles parodiques de Bill Pronzini : "Vol à la tire", où le voleur n'est pas celui que l'on croyait, et "L'effet bœuf", nouvelle policière agricole (sur le thème : peut-on faire confiance à un troupeau de vaches?)...

La dernière nouvelle, de William Irish, raconte l'histoire haletante d'un petit garçon poursuivi par des criminels qu'il a dénoncés. Mais, ouf ! tout finira bien. Il est important de noter que la nouvelle est dite sur un ton léger et détaché, en écoute avec le public (surtout s'il est jeune) pour en désamorcer le côté trop réaliste. Et, paradoxalement, même ici, le public rit.


Le jeu avec le public :

Le conteur proposera aux spectateurs des énigmes à résoudre. A eux de poser les bonnes questions pour trouver les bonnes réponses...


La musique :

Une musique qui joue sur les poncifs du film policier (la nappe angoissante, la course-poursuite,...) accompagne le récital, pilotée par le conteur lui-même.



Polars, fiche technique