L'anniversaire des étoiles. Que nous racontent les planètes, les étoiles, et la nuit ? Coyote en sait quelque chose, lui qui a envoyé ses yeux sur la Lune. Ou ce sage, qui lisait dans les étoiles, le destin de ses fils.


Tout public à partir de 5 ans. Durée : 1H (et plus si affinités).


Le thème :

Qui n'a pas rêvé, en regardant les étoiles ? Dans leur ronde à la fois nocturne et annuelle (d'où leur "anniversaire"), quels mondes cachent-elles ? Quels messages recèlent-elles ? Il n'y a pas une culture qui ne se soit posé ces questions...


Les contes :

Quand on est en bas, on essaye de "lire" les étoiles, tel ces parents qui y ont vu la malchance de leur fils, et qu'ils envoient marier à une femme qui a la chance des étoiles...

Coyote, lui, veut rejoindre les étoiles. Mais il présume de ses possibilités, et ses (més)aventures cocasses et absurdes sont un sommet de fantaisie.

La lune et le soleil ont une fille. Comment le prince parviendra-t-il à la reconnaître ?

Quant à Létiko, elle rejoindra son père le soleil pour apprendre les bonnes manières.


Le jeu avec le public :

Etincelles, rubans lumineux, œil clignotant... Qu'est-ce qu'une étoile ? Le public en décidera en lançant des mots ou des bruits de brillance au conteur, qui essaiera d'en faire une histoire, si possible avec une fin...



et toujours un petit poème...

Vols et Envols. Des contes pour raconter tout ce qui vole et qui a des ailes, et tout ce qui vole quand même… mais sans ailes !



Tout public à partir de 5 ans. Durée : 1H (et plus si affinités).


Le thème :

Rêve ancestral de l'homme, voler dans les airs ! Pour le réaliser, il a fallu que l'espèce humaine dérobe, en une autre sorte de vol, les secrets des oiseaux, pour se fabriquer des ailes en bois ou en métal, propulsées par des moteurs gourmands. Or voler, n'est-ce pas le symbole de la liberté ?


Les contes :

Ti Chica a lié amitié avec des chevaux volants, qui lui permettront de réaliser le rêve d'Icare. Mais on peut voler aussi en bateau-qui-va-sur-l'air, comme Touénon, qui étonnera le roi. Et il y a aussi le fin voleur, qui, n'hésitant pas à jouer sur les mots, vole... en volant ! Et un touchant récit des anciens esclaves d'Amérique raconte que seul moyen d'échapper à son sort est de s'envoler...


Le jeu avec le public :

Le conteur proposera un jeu de "pigeon vole!" conté. Il demandera au public de lui lancer des mots qui volent et des mots qui ne volent pas. Il improvisera un conte avec ces mots, en précisant que les "volants" sont les gentils de l'histoire, et les "non-volants" sont les méchants (ou l'inverse). Il faudra arriver au bout de l'histoire !




et toujours un petit poème...

le ciel