En méfaits, ce qu'il te plaît. Histoires de voleurs fabuleux au grand coeur. Certains deviennent même chefs de la police.



Tout public à partir de 6 ans. Durée : 1 heure (et plus si affinités).



Le thème :

Ce n’est pas spécialement au mois de mai, bien sûr, que les méfaits fleurissent, mais comme il s’agit de faire ce qui plaît... Voici donc une soirée-jeux de mots sur les méfaits du mois de mai, qui sera prétexte à des calembours, des à-peu-près et des pataquès. Comme si on avait volé les bons mots...


Les contes :

Le roi des voleurs, si fin et si adroit que tous les coups lui réussissent, est un personnage que l’on retrouve très souvent dans la littérature orale.

Pour plonger dans les méfaits, on peut être aidé quelquefois par des objets magiques, comme dans le conte de la chandelle rouge, qui permet à un jeune déserteur d’enlever la princesse sans qu’elle y comprenne rien. Parviendra-t-il à ses fins ?


Le jeu avec le public :

Le public sera invité à voler ses mots au conteur. Pas si facile... Il devra empêcher le conteur d’utiliser certains mots, en les lui interdisant. Et comme cela se fait au fur et à mesure de l’histoire, le conteur devra quand même trouver le moyen de finir son histoire...







et toujours un petit poème...